In Maçonnerie

Est-il possible d’effectuer des travaux de maçonnerie par temps froid?

Vous devez absolument réaliser des travaux de maçonnerie malgré la saison froide ? Même si ces travaux revêtent généralement un caractère saisonnier, sachez qu’il est quand même possible de leur donner feu vert durant la saison hivernale.

Évidemment, les projets de travaux intérieurs (finitions, pose de revêtement au sol, démolition, ouverture de murs) peuvent être faits en tout temps. En fait, pour des raisons de sécurité et afin de préserver la qualité des matériaux, les travaux utilisant du béton exigent de respecter certaines conditions lorsque la température chute sous les 5 °C.

Bétonnage par temps froid : éviter le gel

Les travaux de maçonnerie impliquant le bétonnage (construction d’escalier en béton, réalisation de cheminées maçonnées, etc.) peuvent être réalisés par temps froid, à condition de respecter certaines règles.

Les conditions climatiques ont une grande influence sur la qualité finale du béton. À basse température, l’eau gèle rapidement. En ne se mélangeant que partiellement avec le ciment et les autres composants, celle-ci provoquera une destruction rapide du béton. Les conséquences : la forme et la densité du béton auront un impact majeur sur sa capacité à supporter la température froide. Il sera plus fragile et aura tendance à s’effriter et à se fissurer.

Conseils pour conserver un béton de qualité

Il est tout de même possible de réaliser des travaux par temps froid en préservant la qualité du béton. Pour générer un béton bien résistant au froid, le béton frais devrait conserver une température supérieure à 10 °C la semaine suivant sa pose. Pour y arriver, voici quelques méthodes qui ont fait leurs preuves.

Accélérer le durcissement du béton

Utiliser des adjuvants accélérateurs de prise et de durcissement, un ciment à chaleur d’hydratation élevée, ou encore augmenter la durée du temps de malaxage. Au moment de la mise en place, il faut éviter d’étendre du béton sur les parties de coffrage qui sont recouvertes de neige, ou qui semblent gelées. En effet, les surfaces en contact avec le béton fraîchement placé (tout comme les matériaux et les armatures), doivent être à des températures légèrement supérieures au point de congélation, soit environ 2°C.

Protéger le béton

Une fois les travaux accomplis, il est important de protéger le béton avec des coffrages isolés, des bâches, des panneaux de bois, des couvertures, isolants ou du polystyrène. Après coup, on peut aussi réchauffer le béton avec des brûleurs au mazout ou au gaz.

D’autres mesures peuvent être appliquées pour maintenir la température du béton la plus élevée possible :

  • Utiliser des granulats non gelés
  • Gâcher avec de l’eau potable (chaude si possible)
  • Utiliser un béton à durcissement rapide
  • Augmenter la teneur en ciment
  • Utiliser des entraîneurs d’air
  • Éviter les arrêts de bétonnage

Confiez vos travaux de maçonnerie à des experts

Vos travaux de rénovation exigent des mains expertes pour assurer un résultat à la hauteur de vos attentes. Pour tous vos projets, quelle que soit leur envergure, contactez les spécialistes de CBA Maçonnerie. C’est avec plaisir que nous mettrons nos connaissances et notre savoir-faire à votre service.

Articles récents